Frida Kahlo, une femme engagée

Frida Kahlo est issue d’une famille bourgeoise. Son enfance, sa jeunesse et l’ensemble de sa carrière ont été jalonnés de péripéties. Celles-ci ont marqué sa vie et l’histoire de la peinture. Voici comment a vécu cette figure emblématique du Mexique.

Frida Kahlo : sa vie, son combat

Née le 6 juillet 1907 à Mexico, Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón est une enfant souffrant de poliomyélite à partir de l’âge de 6 ans. Elle ne grandit pas comme les autres enfants. En termes d’éducation, la jeune Frida vient d’une famille aisée. Ce critère lui a permis d’étudier à « la Escuela Nacional Preparatoria » en 1922.

À l’aube de ses 16 ans, sa vie bascule. Le 17 septembre 1925, elle a été victime d’un accident de bus qui a coûté la vie à de nombreuses personnes. Elle s’en sort vivante, mais grièvement blessée à la colonne vertébrale et sa paroi pelvienne est perforée. Depuis ce jour, elle a subi de nombreuses opérations de chirurgie, et c’est l’art qui l’a aidé à surmonter ses souffrances.

Frida Kahlo, l’artiste peintre

Ayant marqué l’art mexicain au travers de ses autoportraits insolites, Frida Kahlo a peint au total 143 œuvres durant sa longue carrière. Parmi celles-ci, il y a 55 autoportraits. Durant le temps de sa longue convalescence, elle a appris à peindre par elle-même. Cette situation donnait un côté unique à ses œuvres. Sa carrière et sa vie sont alors marquées par la peinture. En effet, elle épouse le célèbre peintre muraliste de l’époque : Diego Rivera. Ils vivent alors une idyllique partagée entre leurs carrières respectives et le libertinage.

Éprise de liberté et des plaisirs que lui offrait la vie, elle fait preuve d’un sens artistique hors du commun. C’est à partir de ses nombreux voyages à l’étranger et de ses rencontres que Frida Kahlo trouve l’inspiration. Qualifiée d’avoir un style surréaliste, elle subit des critiques à Paris en 1939. Ses nombreuses expériences dans le domaine de l’art lui assurent alors une notoriété. Toutefois, elle attribue son succès uniquement à son vécu et ce, jusqu’à sa mort le 13 juillet 1954.

Frida Kahlo, une femme fière

Frida Kahlo a vécu à une époque difficile lors de laquelle la révolution mexicaine fut en marche de 1910 à 1920. Sa vie est ponctuée des combats qu’elle a menés pour vivre, mais c’était également une femme engagée. Frida Kahlo a été incitée par son amie, la photographe révolutionnaire Tina Modotti, à rejoindre le Parti communiste mexicain en 1928. Elle s’intéressait effectivement à l’émancipation des femmes. Elle a toujours mis un point d’honneur à ne pas suivre les règles sociétales auxquelles les femmes mariées étaient tenues d’obéir.

Fière de son travail et de ses œuvres, elle a marqué sa différence en étant bisexuelle. L’originalité de ses œuvres était aussi un moyen efficace, durant sa carrière, d’intégrer des cercles intellectuels et artistiques habituellement réservés aux hommes.

Simone Veil, figure féministe et politique française
Malala Yousafzai, une jeune féministe