Malala Yousafzai, une jeune féministe

Les revendications sur l’égalité des droits Homme et Femme et sur les maltraitances domestiques existent depuis plusieurs années.  Au sein de la société, la femme a toujours été perçue comme inférieure à l’homme, que ce soit dans le cadre de la famille, du travail et même dans les droits civiques. Plusieurs personnalités se sont distinguées dans la lutte pour le droit des femmes et l’abolition des inégalités liées au genre. Malala Yousafzai est l’une d’entre elles. C’est une icône du féminisme en occident.

Malala Yousafzai: l’icône de la jeunesse pakistanais

Malala Yousafzai est une militante pakistanaise du droit des femmes. Elle est née le 12 juillet 1997 au mingora. Dès son plus jeune âge, elle a mené une lutte contre les talibans pour scolariser les jeunes filles. Depuis son enfance, Malala a écrit un glog pour le BBC. Son but était d’affirmer ses idées et ses points de vue par rapport à sa vie et à la domination des talibans. Dès ses 17 ans, elle a reçu un prix Nobel de la paix. La modèle de la jeunesse Malala est reconnu dans le monde entier par ses exploits et notamment son livre. En juin 2016, l’ONU a créé en son nom le Malala Day une journée réserver pour la lutte pour l’éducation à travers le monde et notamment celle des filles.

Le féminisme de Malala Yousafzai

Depuis son plus jeune âge, Malala Yousafzai est plongée dans le militantisme. Suite à sa prise de position et la médiatisation de ses exploits, une école sera baptisée en son nom en signe de son courage et de son exploit pour le statut des femmes. Pour Malala, le féminisme est juste un autre mot pour l’égalité. Elle insiste les femmes à prendre en main leur vie, leur destin et aussi celui de la société. Elle invite les femmes et les jeunes filles du monde entier à dénoncer toutes formes de violence, de maltraitance ou de discrimination féminine. Ainsi, l’idole du féminisme mondial remet les grands lignes de la révolution #Metoo sur les rails pour inciter les femmes du monde à lever de vive voix et à lutter pour le féminisme.

Sa collaboration avec son père dans sa lutte

Pour Malala Yousafzai, son père est un héros. C’est un poète et aussi le directeur d’une école pour fille au Mingora. Il lutte pour l’éducation notamment celle des jeunes filles. D’ailleurs, c’est lui qui a insisté pour que Malala fasse son témoignage contre la domination des talibans à ses 11 ans de calvaire auprès d’un blog du BBC. Le père de Malala est un grand soutien dans sa lutte. Il a été nommé secrétaire spécial pour l’éducation au niveau de l’ONU. Malala prône l’égalité et la paix.

Frida Kahlo, une femme engagée
Simone Veil, figure féministe et politique française